Entreprise spécialisée dans l’enlèvement des nids de frelons

1-Entreprise spécialisée dans l’enlèvement des nids de frelons

La capture ainsi que la destruction des frelons européens et asiatiques est aujourd’hui confiée à des professionnels de la désinsectisation. Vous souhaitez vous en débarrasser ? Contactez l’une de nos agences. Si vous constatez la présence d’un nid de guêpes à proximité de votre maison vous devez contacter un professionnel au plus vite et ne rien faire seul pour éviter tout risque de piqûres. Seul un expert habilité et expérimenté sera capable de mettre en place les techniques de destruction du nid de façon efficace et sécurisée afin d’exterminer les frelons.

2-Comment se passe la naissance des frelons

Les naissances des frelons n’arrivent qu’au moins 6 semaines après la ponte du premier œuf par la reine. Au tout début, ça ressemble à un petit cordon suspendu, terminé par un début d’alvéole dans lequel la femelle fondatrice pond son premier œuf. Tous les jours qui suivent, elle construit un début d’alvéole supplémentaire et y pond un œuf de plus. Dès la quatrième alvéole, elle attaque l’élaboration d’un chapeau qu’elle étendra jusqu’à entourer complètement l’ensemble des alvéoles, en une boule à peine plus grosse qu’une balle de ping-pong avec un trou au-dessous. Puis au fil des jours, elle construit une deuxième et troisième enveloppe concentrique. L’œuf se transforme vite en une larve qu’il faut nourrir plusieurs fois par jour avec des protéines exclusivement. En trois semaines, la larve atteint sa taille maximum. Puis, elle tisse autour d’elle un cocon sous lequel elle va s’isoler pendant 3 semaines encore. Elle en profitera pour se transformer en une nymphe qui finira en frelon adulte et naîtra après avoir déchiré son cocon avec ses mandibules et s’extirpera hors de son alvéole. Puis tous les jours un frelon supplémentaire naîtra.

3-Comment les nids de frelons apparaissent

A la sortie de l’hiver et quand les températures s’adoucissent et dépassent les 13°Celsius, la femelle fondatrice sort d’hibernation, se refait une santé pendant quelques jours puis démarre la construction de son nid. On l’appelle « nid primaire » tant qu’elle sera seule à œuvrer dans l’attente des premières naissances. Donc, premièrement elle part à la recherche d’un site propice pour bâtir son nid et se nourrit de sève d’arbres et d’insectes qu’elle chasse. Ensuite elle commence sa ponte. A partir de la première naissance, la notion de nid primaire est abandonnée car tout va s’accélérer : population, ponte, approvisionnement, construction et agrandissement du nid, nourrissage, surveillance et défense de la colonie.

4-Emplacements possibles des nids de frelons

Quand les températures sont assez élevées, la reine se réveille et termine son hibernation. Elle se met donc en quête d’un endroit où construire le nid. Les tanières naturelles comme les fûts d’arbres étant de plus en plus rares, elle recherche souvent une compensation dans l’environnement des humains. Des vieilles granges, des toits de terrasses et des balcons recouverts de bois lui conviennent bien, tout comme des niches dans les greniers et des coffres de volets roulants. Dès qu’elle a choisi un emplacement qui lui convient pour la fondation d’une colonie elle construit d’abord la base du nid. C’est un pédoncule qu’elle attache fortement à un support construit avec du matériel qu’elle a recueilli elle-même. A ce pédoncule elle accroche un rayon d’alvéoles hexagonales, quelques-unes au bas du pédoncule et en construit alors plusieurs autres à la suite (40 à 50 maximum) qui seront bientôt toutes occupées par un œuf. Et le cycle peut commencer.

5-Alimentation des frelons

Les frelons sont connus pour avoir un régime riche en protéines et en sucre, mais pas seulement. Comme les guêpes, les frelons sont complètement fous de sucre. Ils vont le chercher dans les fruits ou les sodas. D’un autre côté, il y a aussi la sève : les frelons adorent la sève des arbres ! On peut souvent les voir utiliser leurs mandibules ou enlever l’écorce des arbres pour se délecter de la substance gluante et dorée. Il y a également les protéines. Comme les autres insectes de la famille des « Vespidae », les jeunes frelons ont besoin de protéines pour grandir. Les adultes vont les chercher dans la viande et en chassant d’autres insectes. En retour, les jeunes produisent un liquide sucré dont les adultes se nourrissent. Grâce à leur grande taille, les frelons font partie des prédateurs les plus féroces parmi le monde des insectes. Aucun insecte n’est trop gros pour ce chasseur hors pair.

6-Peut-on éliminer les nids de frelons soi-même ?

Les guêpes et frelons peuvent piquer plusieurs fois de façon agressive si on les provoque. Souvenez-vous que l’élimination de ce type de vermine peut être très risquée même si vous n’y êtes pas allergique. Même si vous avez une idée sur comment faire pour les éliminer, appelez un professionnel pour des conseils ; vous aurez impérativement besoin de nos services car les risques sont trop grands pour que vous puissiez le faire vous-même. De plus, les frelons de type asiatique se mettent facilement en colère. Même si vous ne vous approchez pas de leur nid, une petite vibration, un petit bruit peut les alerter et ils viennent vous attaquer. En outre, il faut avoir une combinaison spéciale pour pouvoir approcher les nids de frelons. Nous mettons nos services à votre disposition.

7-Le venin de frelons

Nous sommes d’accord avec le fait que si les frelons sont si dangereux, c’est à cause de la piqûre qu’ils peuvent infliger. Bien que la probabilité de vous faire piquer par un frelon (à moins que vous ne le cherchiez) soit assez rare, une attaque de frelons peut vous être fatale. La raison principale de la dangerosité de leur piqûre, par rapport à d’autres insectes piqueurs, tient à leur taille. La plupart des venins de frelons sont toxiques pour l’homme, et comme ce sont de grands insectes, ils sont capables de délivrer une dose de venin plus importante et donc plus dangereuse. Parmi les insectes piqueurs, le frelon est celui qui délivre la dose de venin la plus importante. Mais il est même moins toxique que celui de l’abeille. En revanche, la piqûre du frelon est connue pour être particulièrement douloureuse. Son dard plus long s’enfonce en effet plus profondément dans la peau. Le venin peut donc être directement injecté dans les vaisseaux sanguins, ce qui accélère la réaction.

8-Le frelon est un prédateur d’abeilles

Les abeilles sont l’un des mets favoris des frelons. Pas seulement parce qu’elles sont une source importante de protéines pour la future reine du nid, mais aussi pour le miel qu’elles produisent. Un frelon fait environ 20 fois la taille d’une abeille et quelques frelons suffisent pour décimer une colonie d’abeilles. Leur taille et leur puissance par rapport aux abeilles leur permettent de tuer 40 abeilles à la minute. Il existe des abeilles qui développent une tactique efficace pour contrer ce prédateur redoutable. Dès qu’un frelon éclaireur est repéré, les abeilles passent à l’attaque avant qu’il ne puisse libérer ses phéromones et ainsi révéler l’emplacement du nid à ses congénères. Les morsures et les piqûres des abeilles sont inefficaces sur les frelons, elles ont alors développé une autre stratégie. Elles encerclent le frelon, créant une véritable boule d’abeilles pour l’empêcher de partir. Elles s’agitent ensuite en faisant vibrer leur corps et leurs ailes pour faire monter la température au cœur de la boule. Elles continuent jusqu’à la mort du frelon, qui se retrouve littéralement cuit sur place.

9-Différence entre frelons et guêpes

En fait, les frelons sont des guêpes. En effet, les frelons sont un sous-ensemble des guêpes sociales qui vivent dans de grandes colonies organisées. Ils sont de la famille des « Vespidae ». Cette famille comprend toutes les sortes de frelons et de guêpes comme la guêpe jaune et la guêpe du papier. La principale différence entre les guêpes et les frelons sont leur taille. Les frelons sont plus imposants que les guêpes, raison pour laquelle ils sont si craints. Mais comme dit précédemment, ils sont relativement timides. Leur couleur est aussi différente. Contrairement aux guêpes qui sont généralement jaune et noir, les frelons sont plutôt rouge-orangé, mais cela peut varier selon les espèces.

10-Conséquences locales graves d’une piqûre de frelons

Les conséquences dépendent de l’endroit de votre corps où le frelon a piqué. Au niveau de la bouche ou de la gorge, le risque d’étouffement suite au gonflement de cette zone est sérieux. Si la piqure s’est faite au niveau de l’œil, ce qui est assez rare, une intervention d’urgence est souvent exigée. En cas de piqûres multiples (une vingtaine, par exemple), la quantité de venin injectée dans le corps est bien plus importante et une réaction toxique est à craindre. Cette réaction peut se manifester par des vomissements, des maux de tête, de la diarrhée, voire des chutes de tension et une perte de connaissance. Hospitalisation et surveillance médicale sont de mise.

Vos dernières recherches sur : guepes asiatiques Saint-Cloud, essaim de guepe, frelon tete rouge 93500, detruire guepes toit, image de frelon asiatique Montereau-Fault-Yonne 77130, frelon asiatique geant, nid de guêpe extermination Torcy 77, frelon que faire, essain de guepe La Ferte-Gaucher , que faire avec un nid de guepe, chasser les frelons 95480, nid de bourdons destruction, difference entre guepe et frelon Vert-Saint-Denis 77240, le frelon, destruction nid de frelon sous toiture Villeparisis 77, petit nid de frelon